Le Griffonnier

Bouteille d'or de l''année...

Le GriffonnierCaché derrière une moustache en bataille, Robert Savoye fût l''un de nos bistrots les plus atypiques et sincère. Comme l''on s''en doutait, le nom du bistrot venait de celui qui dormait derrière le zinc... En pur corrézien, Marcel savait faire une cuisine fine mais qui tenait au corps. Son chou-farci était un vrai régal. Quand au vin qui devait obligatoirement accompagner un repas, il n''y avait pas de pareil...

 

Le Relais Chablisien

Bouteille d''or de l''année 1988

Le Relais ChablisienCe sympathique bourguignon pur souche a pris une retraite bien mérité depuis quelques années.

 

 

 

Les Vieilles vignes

Bouteille d''or de l''année 1991

Les Vieilles vignesAprès avoir obtenu la Bouteille d''Or en 1991 avec son bistrot "la Côte", Marc Fabre a ravi nos papilles avec "les vielles vignes". Tout naturellement il est devenu président de l''association après le départ du regretté Bernard Peret. Marc (et Primerose) ont pris une retraite bien méritée en 2011.

 

 

Le Baromètre

Bouteille d''or de l''année 1993

Le BarometreDistingué en 1993, le Baromètre etait un haut lieu de la gastronomie alsacienne où la bonne humeur cotoyait la joie de vivre. Chantal et Bernard ont décidé de passer la main, il ne nous reste plus que le souvenir des papilles ! Bernard, notre ami de longues années nous a laissé. Toutes nos pensées vont à sa femme Chantal et sa famille...

 

 

Le Calmont

Bouteille d''or de l''année 1995

le-calmontSacré en 1995 le "Calmont" est certainement le plus grand bistrot à vin qu''il y ait eu sur la place de Paris. Malheureusement tout a une fin ! Fort heureusement le fils veut reprendre une affaire...

 

 

Le Pochtron

Bouteille d''or de l''année 1996

Le PochtronRécompensé en 1996, Jacques Bernard était l''un des bistrot les plus charmants de la capitale. La cuisine "alsaco-bretonne" était d''une grande qualité et jacques sélectionnait lui même ses vins dans les vignobles. Malheureusement pour nous "le Pochtron" est parti à la retraite en 2011.

 

 

Le Rouergue

Bouteille d''or de l''année 1997

Le RouergueLa Bouteille d''Or 1997 récompense le Rouergue, ambassade aveyronnaise au coeur du quinzième arrondissement. En 2003 leurs excellences Monique et Daniel Battut sont rentrés au pays. Parrain : Piem

 

 

Le Tastevin

Bouteille d''or de l''année 1999

Le TastevinOrpaillisé en 1999, le sieur Frenkel était un personnage sympathique haut en couleur. Il a depuis pris une retraite bien méritée et disparu des zincs.

 

 

L''Ami Vin

Bouteille d''or de l''année 2002

L''Ami VinDistingué en 2002, l''ami Marcel et son bistrot a ravi nos papilles pendant de nombreuses années. Désormais le bistrot n''est plus en sa possession. Rassurez vous le "sage" Marcel revient bientôt... Marcel nous a également quitté. Nous garderons de bons souvenirs et pensons bien fort à sa famille...

 

 

Le coin

Bouteille d''or de l''année 2004

Pour son vingtième anniversaire la Bouteille d''Or a retrouvé le centre de Paris et son huitième arrondissement. Dans leur grande sagesse, les sages ont confié à Edith Falies et Thierry Hinghamp et leur symathique bistrot où l''accent est aussi auvergnat que normand la récompense tant attendue et hautement méritée. La cuisine y est fine et les vins se dégustent avec plaisir. Ne faisant plus parti de Tradition du vin, il en reste pas moins une adresse à retenir.

Le Dis vin Gaulois

Bouteille d''or de l''année 2009

Cyril dos Santos fut élu par les "sages" bistrot a vin 2009. Après avoir roulé sa bosse dans de nombreux bistrots parisiens, Cyril a enfin ouvert le "temple" de la dégustations conforme à ses rêves. même s''il ne fait plus parti de Tradition du vin, nous pouvons lui rendre homage. Un grand nombre de vins sont présents au comptoir ou sur la carte.

 

 

Le Marigny

Bouteille d''or de l''année 2007

Le MarignyFrançoise et Paul Calvet. Caché derrière une moustache sympathique, Paul Calvet est un être aussi savoureux que sa cuisine. Les "sages" de Tradition du Vin ne s''y sont pas trompés et lui ont décerné le type suprême en 2007. Ils ont cessé leur activité en 2015, Aveyronnais pur souche il vous proposait les plats traditionnels de sa région. N''étant pas sectaire, il était également ouvert à toute la cuisine hexagonale. Sa spécialité était le "pot au feu tiède". Un plat qui est particulièrement apprécié lors des journées de chaleurs estivales. Pour l''hiver les potées et autres choux farcis étaient au rendez-vous. En bref c''était une adresse incontournable du 92 !

La Cave Beauvau

Bouteille d''or de l''année 2011

Stéphane Derre. C''est dans le 8eme arrondissement à deux pas du Palais de L''Elysée et du ministère de l''intérieur que les "Sages" ont trouvé leur nouvelle cave.L''histoire de la Cave Beauvau est liée à celle de Tradition du Vin. En effet le beau-père de Stéphane Derre, Paul Georgé, qui tenait Le Duc Richelieu au 110 rue Richelieu fut le premier à recevoir la bouteille d''or. Stéphane reste attaché aux traditions, et avec son bistrot, il fait de la résistance, tel un village gaulois, face à l''envahisseur Coca Cola. Essentiellement Beaujolais et Côte du Rhone, vous trouverez dans cet établissement une centaine de références. Les mets y sont servis à midi et les jeudi et vendredi soir

tradvin-bouteille1.jpg
Aller au haut