Bistrot à vin de l''année 2012

Parrain : Jean-Claude Borrely
Propriétaire : Laurent Cazaux

Au Bistrot d''à coté, il ne faut rien manqué ou «Aux tard venus les os1»

Au Bistrot d''à coté, Bouteille d''or 2012Bistrot Auberge, c''est dans le 14e arrondissement de Paris, à deux pas de Denfert-Rochereau, que Tradition du vin y a déniché sa Bouteille d''Or 2012.

Comme son nom l''indique, Au Bistrot d''à Côté, on propose une cuisine de bistrot dans une ambiance de bistrot. On s''y restaure dans un décor simple et chaleureux où les entrées, terrines ou autres côtoient les andouillettes, Tartare maison, entrecôtes d''Aubrac ou Charolais, spécialités Lyonnaise. Si on ajoute à cela une carte des vins bien fournie et abordable, on obtient le parfait petit bistrot de quartier.

Qu''on ne s''y trompe pas, Au Bistrot d''à coté, les langues sont assouplies après un passage sur le zinc. Le vin y est succulent et truculent et le menu digne de Laurent Cazaux, ce patron originaire de Toulouse et dont la joie de vivre est évidente. Nous ne ressortons pas de cette adresse indifférent, ou gastronomie rime avec joie de vivre...

Au Bistrot d''à coté

  • Bistrots - Brasserie - Auberge
  • Ouvert du lundi au samedi
  • Un dimanche par mois, soirée Accordéon/Chansons
  • 18, rue Lalande
  • 75014 Paris
  • tel : 01 43 20 00 28
  • Métro : Denfert-Rochereau
  • Voir le plan...


Agrandir le plan

Au menu

  • Cuisine Française
  • Spécialités Lyonnaise
  • Andouillette
  • Entrecote d''Aubrac ou Charolais
  • Tartare en vedette

Vins sélectionnés

  • Beaujolais
  • Brouilly
  • Morgon
  • Saint Veran
  • Bourgogne
  • Côtes du Rhone
  • Chateau neuf du pape
  • Saumur champigny

1. « Tarde venientibus ossa », « Aux tard venus les os. » Le sens premier en paraît évident, encore qu''on puisse parfois très bien accommoder les restes. Au sens figuré, ce proverbe signifie qu''il faut prendre garde de ne pas manquer une bonne affaire par négligence ou par oubli. Il arrive aussi qu''au restaurant l''on ait très envie de tel ou tel plat figurant à la carte. Mais trop tard : le serveur, d''un air contrit, déclare qu''il « n''y en a plus ». On se rabat alors sur un autre plat. C''est évidemment préférable aux os. Et n''oublions pas non plus que certains aiment les os...

bouteille-tradvin.jpg
Aller au haut